My escort Love tome 2 Laura S. Wild


Constance et Noah sont partis vivre à New
York : la jeune femme a réussi à intégrer l’école d’art de ses rêves, et
l’ancien escort boy a enfin laissé son passé derrière lui…
Définitivement ? Pas si sûr. Car lorsque la famille de Noah apprend les
circonstances de sa rencontre avec Constance, et que l’argent commence à
manquer, les solutions qui s’offrent au jeune homme se restreignent, et
les nuages s’accumulent au-dessus du couple.

Le rêve américain se transformera-t-il en cauchemar pour Constance et Noah ?

date de sortie :  06/07/2017
Nombre de pages : 368 pages
Broché: 379 pages 
Editeur : Hugo Roman 
Collection : Fyctia
Prix Kindle 7€99 Prix Broché 17€  poche 7€60

Il est rare qu’une suite nous emporte autant voir plus que le précédent tome. My Escort love est ce genre d’histoire, une romance qui nous transporte, nous fait voyager, nous bouleverse. Une aventure pure. Sans mensonge, juste la vie de deux personnes qui tentent de s’apprivoiser et concevoir la vie de couple avec tous les événements que la vie mettra en travers de leurs chemins.

Tout d’abord en recevant, ce tome, j’ai été séduite, par la couverture qui est sublime, tant dans l’image que dans le relief de l’écriture. 

Puis, j’ai débuté ma lecture, contente de retrouver mon couple d’amoureux.  

Un nouveau départ, une nouvelle vie, le début de la vie de couple avec ses qualités et défauts. 

Constance, va enfin réunir ses deux passions : l’art et New York, son rêve se réalise, avec l’homme de sa vie, celui qui l’a rendu femme. Une demoiselle, qui a beaucoup changé depuis le premier tome. Elle est autonome, elle assume sa féminité, et surtout elle s’est affirmée, tant au niveau de sa famille, que de ses ami(e)s. Elle ose dire haut et fort ce qu’elle pense, qui t’a blessé. Elle s’épanouit en tant que demoiselle, artiste, étudiante et surtout petite amie. Sa vie de famille est mise de côté, son identité elle est Constance Pradel, avec une mère qui lui a mentit toute sa vie, sans père, elle va se construire avec Noah. Elle ne veut plus se sacrifier, elle veut vivre à fond sa vie new-yorkaise, pensant que son rêve est partagé. 

Noah, lui vit le rêve américain pour constance, changeant sa vie de luxe, contre un simple rôle d’entraîneur. Vivant sur ses économies, New York, il le vit à travers les yeux de celle qu’il aime. Il se sacrifie par amour, il tente cependant de trouver sa place. 
Sans aucun diplôme en poche, entraînant des jeunes au basket, lui qui a vu son rêve s’évanouir lors de son accident, qui t’a s’oublier lui-même. 

Laura à su une fois de plus me faire perdre la notion du temps  et le support de ma découverte. Dans mon canapé, j’ai voyagé, peint avec Constance, souffert avec Noah, compris les réticences de leurs entourages, et pardonné aux erreurs passées et présentes. 

L’histoire est faite en deux-temps je dirais, dans la première moitié tout est beau rose, pas au pays des bisounours mais presque, dans le sens où Constance, est tellement dans son rêve américain, qu’elle  ne voit pas ce qui l’entoure.  Puis, dans la seconde partie, le retour à la réalité.

Mais ne croyez pas que l’on s’ennuie, bien au contraire, nous ne voyons pas le temps défilé, les émotions prennent possession de nous : l’amour, la colère, le désespoir, Laura joue avec nos nerfs, l’histoire prenant en puissance, jusqu’au point final, rien n’étant joué d’avance. 

Une romance, d’un dimanche aprem, sous le plaid, avec du pop corn et son paquet de mouchoirs à côté de soit, pour ne pas que chéri s’aperçoive des larmes, j’ai une allergie mon cœur. Mais non je ne pleurs pas. 

My escort love, est un subtil mélange de romance, sensualité, sexualité et surtout dramaturgie. Enchaînant rebondissements, sur rebondissements. Une histoire d’amour semée d’embûches, qui permettra au couple de renforcer ou non leurs sentiments.

Un énorme coup de cœur, si je devais le définir en un seul mot se serait : pureté.

Lien chronique dans la couverture 
My Escort Love, tome 1My Escort Love, tome 2

Laisser un commentaire