(Livre) Des fleurs dans mes maux de Cathy Valette


Nicolas est interne losqu’il rencontre Violette, infirmière en herbe. Le temps joue contre eux et la vie leur inflige son lot d’obstacles qui n’arrange rien dans leur relation. De rebondissements en fuite, de fuite en désillusion, ce roman trace la vie de deux personnes qui ne se connaissent que dans les affrontements : ceux de leurs peurs, de leurs envies et de leurs démons…  » J’ai connu deux tyrans dans ma vie. Le premier, Edmond Torrès, mon chef, l’était de façon naturelle. Il émanait de lui le pouvoir et la perfidie ; de ses pores transpirait l’envie cuisante d’humilier son prochain, ses yeux secs transperçaient quiconque osait soutenir son regard, de sa bouche jaillissaient les pires horreurs. Il imposait le silence, l’ordre : il régnait. J’ai vu bon nombre de mes collègues plier sous son poids, moi, il me faisait plutôt rire. Intérieurement, ça allait de soi : si j’avais eu l’intention de le faire ouvertement, il aurait été capable de me réduire en miette. Ce genre de personne ne m’impressionnait pas : je craignais moins le chien qui aboie que celui qui vous fixe, sagement assis. Le second l’était devenu sans que je ne comprenne comment. De l’homme habile et discret qu’il était, il n’était plus que l’ombre de lui-même : disgracieux, cynique, arrogant et méprisant. Comment le devient-on ? Y-a-t-il une goupille que l’on extrait du cerveau, qui vous formate définitivement le disque dur, qui efface tout ? Le chemin en sens inverse est-il accessible ou celui qui sombre dans les affres de la tyrannie est-il condamné à y rester ? Nicolas n’avait rien d’un Edmond quand je l’ai rencontré. Dans sa chute, son tourbillon, il m’a happée à mon tour. Comment était-ce arrivé ? Une histoire banale, une torpille dans le contenu, un assaut désespéré, une explosion de deux êtres.. »

Format : Format Kindle
Taille du fichier : 3360 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 367 pages


Broché: 367 pages
Editeur : Independently published (23 avril 2018)
Lien d’achat

Violette est infirmière sous les ordres du Docteur Torrès, un homme despotique, bien qu’elle a vu ses collègues pliés sous cet homme, elle ne sait jamais laissé impressionné par ce dernier. Et puis un jour arrive Nicola, interne qui va bouleverser la vie bien rodée de Violette.

Violette est une jeune femme qui a un caractère bien trempé et ce n’est ni Nicola, ni ses collègues qui diront le contraire. Elle m’a tout de suite séduite par sa franchise, son dévouement, mais aussi par sa perspicacité, bien qu’elle laisse craquer sa carapace au contact de Nicola qui la trouble et lui faite ressentir des sentiments auquel elle se laisse aller. Mais a-t-elle raison de se laisser éclater ses sentiments ?

Nicola, lui s’est un médecin qu’on voit comme un homme arrogant, sure de lui, qui a réponse à tous, et autant dire qu’au début, j’ai eu une mauvaise image de cet homme, j’avais envie de dire à notre héroïne de ne pas se laisser faire même si cela est plus facile à dire qu’à faire. Puis au fils des pages, il se révèle et on comprend ou pas son comportement et j’avais envie de lui dire, arrête de vivre dans le passé.

Une très belle histoire d’amour qui au vu du prologue, j’ai cru que notre héroïne avait vécu avec un homme qui lui avait fait du mal psychologiquement et qu’elle allait tomber sur le même type de mec et ben non. Le point de vu en alternance entre nos deux héros, nous apporte un regard et une autre dimension à leur histoire qui n’a pu que me rendre curieuse de savoir comment leur histoire allait finir. Nicola et Violette ont su me toucher, me happer, avec eux, j’ai passé un très très bon moment de lecture.

Laisser un commentaire